Entreprenariat

Les secrets des PME allemandes peuvent inspirer l’Afrique

J’ai eu récemment l’opportunité de faire partie d’une délégation en visite à Munich, organisée par la fondation Hanns Seidel, et qui portait sur l’expérience allemande, entre autres, en matière des PME. Et le moins que je puisse vous dire est que contrairement à ce qu’on a coutume de dire, à savoir que les PME familiales pénalisent les économies africaines, la success story du Mittelstand allemand, fondé justement sur des PME familiales est là pour nous prouver le contraire.

Les entrepreneurs marocains sont-ils vraiment trop peureux?

Au Maroc, on a coutume de dire que les Marocains n’aiment pas trop prendre de risques, donc, ils ne seraient pas faits pour être entrepreneurs. Cette vison pessimiste est d’autant plus facilement adoptée que la préférence des entrepreneurs marocains va vers les projets de petite envergure, à rentabilité garantie ou à retour sur investissement rapide (Les domaines des services, du commerce, du BTP, concentrent près de 90% des créations d’entreprises).

Entrepreneuriat en Afrique : les défis et les perspectives

Au Royaume-Uni, selon le centre pour les entrepreneurs, 86% des start-ups sont fondées par les Britanniques. Les jeunes sont de plus en plus motivés à entreprendre dans le monde développé. Lors de la 15ème édition de l’évènement « l’entrepreneur mondial de l’année (WEOY) », organisé à Monaco, 60 entrepreneurs de 53 pays, essentiellement des jeunes, étaient présents, et il a été estimé qu'elles génèrent des revenus en hausse de l'ordre de 25 milliards de livre britannique par an. À l'heure actuelle, il y a plus de 2000 innovations prêtes à entrer sur le marché dans le cadre du programme d'incubateur dans l'Etat de Californie, aux États-Unis.