Echanges

Déficit commercial au Maroc : mauvaise nouvelle ?

Après avoir amorcé un allégement en 2014 et 2015, le déficit de la balance commerciale renoue avec la hausse puisque, selon les derniers chiffres de l’office de change, il s’est creusé de 25,3 MMDH, s’établissant ainsi à 166 MMDH fin novembre 2016. Le taux de couverture des importations par les exportations a ainsi dégringolé en passant de 58,7% à 55%. Faut-il s’en inquiéter ?

De l’urgence d’automatiser les douanes en Afrique

Dans les pays développés, l'automatisation des douanes est l'un des outils les plus puissants connus pour avoir augmenté l'efficacité des douanes et débusqué les dernières poches la corruption continue de sévir. La facilitation du commerce vise à rendre les échanges commerciaux plus rapides, plus simples et moins couteux tout en assurant leur sécurité.

Quel avenir pour l’e-commerce en Afrique?

Du 24 mai au 5 juin 2015, se tiendra en Tunisie une conférence sur l'importance de l'internet pour faire des affaires en Afrique. L'Afrique et en particulier la région de l'Afrique centrale n’ont pas suffisamment tiré profit des possibilités qui leur sont offertes par l'Internet, notamment dans le commerce électronique et le business en ligne. Pourquoi l'Afrique est-elle toujours à la traîne dans le secteur de l'e-commerce? Est-ce un problème d'insuffisance de législation régissant le secteur? Est-ce un problème d'insuffisance des infrastructures? Ou encore est-ce un problème des acteurs impliqués dans le secteur?