Criminalité

Côte d’Ivoire: pourquoi tant de crimes rituels ?

L’émotion s’est emparée de la Côte d’Ivoire en février suite au meurtre rituel d’Aboubacar Sidick Traoré dit Bouba âgé de seulement quatre ans. L’auteur de cet acte odieux, Etienne Sagno qui a confessé son forfait, est un bijoutier de 27 ans. La raison de cette barbarie : l'espoir d'être riche en sacrifiant un être humain. Selon la presse nationale, quarante (40) cas de disparition d’enfants ont été signalés en moins de deux mois. Comment expliquer un tel phénomène ?