Tchad

Séminaires Afrique & Liberté 2017

8ème édition du séminaire Afrique & Liberté : idées et action

La liberté: antidote à l'extrémisme violent

Tchad : l’opulence pour l’Etat, l’austérité pour le peuple

Selon la loi de finance 2018, le budget général de l’Etat tchadien se chiffre à 1343 milliards de francs CFA alors que les prévisions de recettes ne sont que de 846 milliards de francs CFA. Le gouvernement « doit recourir aux financements extérieurs de toutes natures » parmi lesquels, ceux du FMI. A cet effet, les bailleurs de fonds exigent des efforts conséquents pour « améliorer la qualité des dépenses publiques » visant à réduire le déficit public structurel. Cette exigence de rigueur budgétaire relève du bon sens. Néanmoins, la politique d’austérité prônée cible plutôt les plus démunis, laissant de côté l’essentiel des poches de gabegie et de gaspillages.

TCHAD : Les enjeux d’une réforme constitutionnelle contestée

Le gouvernement tchadien vient de présenter au public, un projet de réforme constitutionnelle. Cette réforme, quoique salutaire à un moment ou le pays est traversé par des forces centrifuges et, une crise économique et financière due principalement à la mauvaise gouvernance, doit susciter des interrogations quant à sa pertinence. Cette réforme telle qu’envisagée, contribuera-t-elle à apaiser les tensions politiques, sociales et communautaires en vue de la construction d’une Nation tchadienne forte et développée ?

Audit des diplômes au Tchad : un potentiel éléphant blanc ?

Le gouvernement du Tchad lance l’audit des diplômes des fonctionnaires civils à travers la mise en place d’un comité de pilotage. Cet audit a pour but d’identifier et de répertorier les faux diplômes, les faux titres et avancements dans la fonction publique pour assainir et réactualiser les fiches de la solde. Que penser vraiment d’une telle initiative?

Tchad–USA : les dessous du « Travel ban »

Par un décret migratoire qui vient démontrer sa détermination dans la lutte contre le terrorisme, Donald Trump place le Tchad parmi les pays dont les ressortissants sont interdits d’accès au territoire américain. Personne, mêmes les tchadiens ne s’attendaient à cette décision, puisque le pays est considéré comme étant le principal allié de la communauté internationale dans ce combat contre les forces du mal. Au delà des raisons invoquées officiellement, la décision de Trump ne cache t-elle pas d’autres motivations ?