Monde

Afrique : comment réguler la croissance démographique?

Afrique : comment réguler la croissance démographique?

Les taux élevés de croissance démographique continuent de freiner les efforts de développement sur le continent. La population de l’Afrique devrait pratiquement doubler d’ici 2050. L’un des sujets qui ont été abordés lors de la 8ème Conférence africaine sur la population, tenue à Entebbe en Ouganda (18-22 novembre 2019), était l’identification du moteur de la croissance démographique sur le continent et ce qui peut être fait pour enrayer la tendance.

Le commerce socle de la paix entre les nations

Le commerce contribue à instaurer la paix dans le monde

« Si les marchandises ne traversent pas les frontières, les soldats le feront». Cette citation est souvent attribuée à l’économiste français Frédéric Bastiat. Bien qu’aucune documentation n'ait confirmé qu'il l'ait réellement dit, la déclaration n’en demeure pas moins pertinente.

La culture : facteur de pauvreté?

L’ouvrage de J.D Vance: « Mémoire d'une famille et d'une culture en crise », figurant parmi les meilleures publications en 2016, retrace l’histoire de sa remarquable ascension de pauvre Appalaches blanc jusqu’au diplômé en droit de Yale, pour finir avec une carrière en col blanc. Le livre fait rire, pleurer et réfléchir à l’importance de la culture pour le bien-être économique.

Économie du savoir : vecteur de prospérité de l’Afrique

Economie du savoir en Afrique : un enjeu fort

Les innovations favorisent l'émergence de nouveaux modèles économiques tout en réduisant les coûts. Les principales valeurs boursières mondiales sont désormais liées à l’immatériel. Le plus grand hébergeur du monde (Airbnb) ne possède aucun hôtel ! Les plus grands vendeurs (Ali baba et Amazon) ne possèdent ni boutique ni supermarché ! Le plus grand transporteur (Uber) ne possède aucun véhicule ! Tous prospèrent grâce aux programmes, logiciels, applications et technologies. Le monde de la connaissance, des savoirs et des technologies a dépassé celui des industries lourdes. La création de la richesse et des emplois est désormais portée par l’économie de l’immatériel.

La tolérance : terreau de la prospérité

La tolérance est un terreau favorable à la prosperité

Une thèse de plus en plus rependue affirme que c’est l’esclavage qui a rendu l’Amérique prospère. Cela amène à réfléchir au lien entre l’esclavage, l’intolérance, le fanatisme en général et la prospérité économique. En réalité ces vices augmentent la pauvreté et non la prospérité. Alors que les propriétaires d'esclaves prospéraient, la plupart des gens étaient lésés, y compris ceux qui n'avaient jamais été esclaves. Plus généralement, les États esclavagistes étaient économiquement en retard sur les États non-esclavagistes. Encore aujourd’hui, l'un des héritages de l'esclavage est que ces régions d'Amérique restent économiquement en retard par rapport au reste du pays et cela un siècle et demi après l'abolition de l'esclavage.