Ile Maurice

Maurice : les dangers d’un développement peu inclusif

Si le développement de Maurice est incontestable, il n’en demeure pas moins que l’ile malgré tous ses atouts n'a pas réussi à répondre aux attentes du plus grand nombre. Une grande partie de la population reste en marge. Il y a dix raisons principales à cela.

Maurice : pour une croissance de qualité !

Avec une croissance du PIB réel d'environ 3,8%, l'économie mauricienne continue de croître à un taux élevé par rapport au reste du monde. C'est sans doute l'économie la plus performante d’Afrique. Cependant, les chiffres masquent un peu la réalité de terrain. On évoque en effet le taux annuel de croissance du PIB mais pas la qualité de cette croissance. Par exemple, à court terme, un PIB peut être amélioré par des dépenses publiques mais le coût se répercutera inéluctablement sur les impôts futurs. Peut-on qualifier cette croissance de solide ?

Ile Maurice : oasis des investisseurs ?

L’Ile Maurice ne dépasse pas 65 km de long et 45km de large et elle se trouve à 2.000 km de l'Afrique. Pourtant, il existe des indicateurs forts qui font de cette ile un exemple stimulant pour l’Afrique. Dans une période de grande incertitude économique mondiale et d'effondrement des cours des matières premières, les investisseurs doivent travailler plus fort pour trouver de solides rendements. Maurice a t-elle le potentiel de les accueillir ?

Économie Mauricienne: équité vs efficacité?

A l’île Maurice, il paraît étrange que certains prêchent la diversité dans l’entreprise tout en prônant un protectionnisme tarifaire qui décourage la diversité dans l’économie. Ne jouons pas sur les mots ou sur des oxymorons tels que « protectionnisme ouvert ». Politique visant à protéger l’économie nationale de la concurrence étrangère, même loyale, par des mesures étatiques, le protectionnisme n’est pas un facteur de progrès, et le revendiquer au nom de l’équité est ahurissant.

Aux origines du miracle de l’île Maurice !

L’Ile Maurice se porte de mieux en mieux depuis que son gouvernement multiplie les mesures favorables à l’entrepreneuriat pour lutter contre la pauvreté. En une décennie le pays a pu gagner 16 places dans le classement mondial de la liberté économique (EFW), en passant de la 22ème place en 2000 à la 6ème place en 2013.