Bénin

Séminaires Afrique & Liberté 2017

8ème édition du séminaire Afrique & Liberté : idées et action

La liberté: antidote à l'extrémisme violent

Bénin : les dangers du marché de l’essence de contrebande

La nuit du 4 au 5 octobre 2017, le 5ème arrondissement de Porto-Novo, capitale du Bénin, a été le témoin d’un énième incendie ravageur qui a fait deux morts, des blessés et une dizaine de maisons réduites en cendre. A l’origine de ce drame, un camion transportant de l’essence de contrebande en provenance du Nigéria. Pourquoi un tel trafic dangereux persistet’il ?

Téléphonie mobile au Bénin: un secteur sans vraie concurrence

Le 03 juillet dernier, les sociétés de téléphonie mobile MTN et GLO ont écopé d’une amende correspondant à 0,3% de leurs chiffres d'affaires respectifs, pour n’avoir pas respecté leurs cahiers des charges. Cette décision intervient dans un contexte de ras-le-bol des abonnés qui croient à tort que c’est la faute à la libéralisation du secteur. Qu’en est-il réellement?

Bénin : La mafia du secteur funéraire

Dans son rapport 2017, l’ONG Bénin Diaspora Assistance, une organisation qui lutte pour l’hygiène funéraire, a révélé que la quasi-totalité des morgues ne dispose pas de l’agrément d’ouverture du Ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique (MISP). Elles ne possèdent pas non plus de laboratoire post mortem, et les méthodes utilisées pour la conservation des cadavres sont catastrophiques et humiliantes. Des dénonciations confirmées par les conclusions d’une contre-enquête du MISP. Mais comment et pourquoi le pays a-t-il atteint ce degré d’aberration au su et au vu de tous ?

Bénin : Le capitalisme de copinage étouffe le pays

Avec un budget 2017 de 2010 milliards en hausse de 41,24% par rapport au précédent, de grands changements étaient attendus au Bénin. Mises en concession, en affermage et gestion déléguée sont prévues dans les réformes économiques afin d’optimiser  les performances de certaines structures.Mais ces réformes font face à de vives contestations de la part des syndicats et des travailleurs qui crient à la privatisation de l’économie. Grèves, sit-in, marches et menaces des syndicalistes rythment désormais les semaines dans l’administration béninoises pour protester contre ces réformes de libéralisation. Ces contestations diabolisant l’orientation libérale des réformes sont-elles  réellement justifiées ?