Bénin

Séminaires Afrique & Liberté 2017

8ème édition du séminaire Afrique & Liberté : idées et action

La liberté: antidote à l'extrémisme violent

Santé des Chefs d’Etats africains: la transparence s’impose !

A l’image de l’Algérie, du Nigeria, du Cameroun et du Mali, plusieurs pays africains sont aujourd’hui plongés dans un non-dit sur l’état de santé de leurs dirigeants dont ils sont restés longtemps sans nouvelles. Le dernier en date fut l’absence pendant plusieurs semaines du Président Béninois Patrice Talon pour raison de santé avec une communication caractérisée par une dénégation et un amateurisme inacceptables. Pourquoi une telle tradition en Afrique et comment s'en affranchir?

Bénin : Le secteur de la santé doit-il être ouvert au privé ?

Dans l’objectif de donner un nouveau visage au système sanitaire du pays, la commission chargée des réformes dans le secteur de la santé, installée par le Président Patrice Talon au Bénin, a proposé une mise en concession du Centre National Hospitalier Universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU-HKM). Cette décision qui a provoqué beaucoup de controverses et susciter des appels à la grève au nom du rejet de la marchandisation des soins de santé.

Bénin : La filière noix de cajou étouffée par l’Etat !

Depuis le  06 avril 2017, le conseil des Ministres au Bénin a annoncé l'instauration d'un prélèvement de 50 FCFA par kilogramme de noix  de cajou brutes exportées, indépendamment de la taxe de 10 FCFA  sur les exportations du même produit. Cette mesure fait suite à une autre fixant le prix  plancher à 500 FCFA le kilogramme au motif de vouloir encourager la transformation locale et l’amélioration du  niveau de vie des producteurs. Certes, l’intention louable, mais est-ce la meilleure solution ?

Bénin : Rejet historique du projet de constitution par le Parlement

Le 15 mars 2017, le Gouvernement béninois a transmis à l’Assemblée nationale un projet de révision de la constitution datant du 11 décembre 1990 pour un examen en procédure d’urgence. Malgré la mise en place, il y a quelques mois, d’une commission qui a donné son avis sur les différentes réformes envisagées, ce projet a été rejeté le 5 avril 2017 par les députés. Alors que le candidat Patrice Talon avait annoncé cette révision et avait été élu sur cette base,  pourquoi  son projet a finalement été rejeté?