Tony O. Elumelu

L’africapitalisme : un tremplin pour une agriculture prospère

Le paradoxe mondial de la sécurité alimentaire est triste car d'un coté, il y a plus de nourriture que nécessaire pour nourrir les sept milliards d'habitants de la planète. De l’autre, un trop grand nombre de personnes vit dans une grande fragilité alimentaire. L'autre ambivalence est que l'Afrique dispose de 60% des terres arables non cultivées dans le monde tout en abritant la plus grande population de personnes souffrant de faim chronique et de malnutrition.