Temba A Nolutshungu

Le mythe de l’égalité des revenus

L’ouvrage de Thomas Piketty, Le Capital au XXIe siècle, a ravivé l'idéologie discréditée du socialisme/communisme et ses diverses affirmations, comme l’État développementaliste, le capitalisme d'État, l’État providence et l’État dirigiste. La thèse centrale de l'ouvrage : assurer l'égalité des revenus pour la stabilité socioéconomique et politique en mettant en œuvre la taxe punitive et d'autres mesures politiques qui ciblent les riches. Cette thèse irrationnelle, est attrayante pour les décideurs qui prospèrent sur l’impôt.

La révolution capitaliste de la Chine

Pour beaucoup, l'événement politique le plus important du XXe siècle est l'implosion du socialisme en Europe de l'Est, quand, à partir de 1989, une série de réactions en chaîne a suivi l'effondrement du mur de Berlin. Mais, un autre événement s’étant produit de manière plus ou moins concomitante lui conteste farouchement ce titre. Deng Xiaoping, le « leader légendaire» de la République populaire de Chine, a lancé, à partir de 1978, une série de réformes radicales pour une économie de marché libre, déclenchant ainsi la révolution économique qui a libéré la Chine de l'emprise suffocante du socialisme.