Safiatou Ouattara

Côte d’Ivoire : L’ONUCI a-t-elle apporté la paix ?

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies à travers la résolution 1528, du 27 février 2004,  a institué l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Ses principales missions étaient, entre autres, de surveiller l’application de l’accord de cessez-le-feu du 3 mai 2003, ainsi qu’offrir au gouvernement de réconciliation nationale une assistance en vue de faciliter la tenue de consultations électorales libres, honnêtes et transparentes. Régulièrement renouvelée, sa mission a pris fin le 30 juin dernier. Quel bilan peut-on tirer de cette mission de paix ?

Côte d’Ivoire : L’impossible duo corruption /émergence

Lors de son premier mandat, le Président Alassane Ouattara a dit qu’il ambitionnait de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020. La croissance économique qui tourne en moyenne autour de 8%, ces dernières années, témoigne du travail qu’il a abattu dans ce sens. Cependant, la corruption généralisée dans le pays constitue une réelle menace pour son projet d’émergence. La Côte d’Ivoire peut-elle devenir émergente dans un environnement où la corruption règne en maître ?

Côte d’Ivoire : comment bâtir une armée républicaine ?

Depuis les années 1990, l’armée ivoirienne est au cœur de toutes les heures funestes que le pays a connues : le coup d’Etat militaire du 24 décembre 1999 renversant le Président Henri Konan BEDIE au profit du Général  Robert GUEÏ ; le refus de ce dernier de reconnaitre sa défaite face à Laurent Gbagbo à la présidentielle d’octobre 2000, suivi du charnier de Yopougon ; la rébellion armée du 19 septembre 2002 contre le Président Laurent Gbagbo qui a conduit à la partition du pays pendant cinq ans ; la répression de la marche du Rassemblement des  Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix  en mars 2004 ;