NOAH EDZIMBI François Xavier

Afrique: les dessous du regain d’intérêt russe

Afrique: les dessous du regain d’intérêt russe

Les 23 et 24 octobre 2019, 43 chefs d’État et de gouvernement du continent africain ont assisté au premier sommet Russie-Afrique à Sotchi. À l’image d’autres puissances mondiales et émergentes, le Kremlin relance et renforce ses rapports coopératifs avec l’Afrique par cette plateforme qui se tiendra tous les trois ans. En quoi le projet coopératif russe est différent de celui des autres, et comment l’Afrique pourrait-elle profiter de cet engouement ?

Burkina : les raisons de la nostalgie Compaoré

Burkina : les raisons de la nostalgie Compaoré

L’unité nationale burkinabé s’effrite progressivement en raison des soubresauts politiques qu’a connus le pays à la suite de l’insurrection populaire de 2014. Depuis 2016, le pays est menacé d’une crise sécuritaire par des groupes djihadistes venus du Mali et qui ont trouvé dans la région du Sahel burkinabé un terreau propice pour se développer. Cinq ans après la chute de Blaise Compaoré, une majorité de Burkinabés se dit favorable à son retour. Comment expliquer la montée d’une telle nostalgie ? Et pourquoi son retour n’est pas une bonne idée ?

Afrique-Japon : la morale, une arme de conquête ?

Dans la guerre économique[1] qui structure les relations internationales post-guerre froide, la morale est de plus en plus invoquée dans la conduite des politiques étrangères. Chefs d’État et ministres recourent aujourd’hui aux arguments moraux pour justifier leurs actions, ou au contraire stigmatiser celles de leurs rivaux. Comment comprendre l’évocation de la morale par les responsables japonais durant la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) 2019 ?