Nicolas Madelénat di Florio

Le mutuellisme, clef d’un développement agricole durable en Côte d’Ivoire

L’aide internationale publique, versée sur l’agriculture ivoirienne, n’a jamais rien fait pousser sauf, peut être, la mauvaise herbe de la corruption. Celle-ci, si elle engraisse quelques hommes de l’Etat, n’aide ni l’agriculture à se développer, ni les paysans à sortir de la misère.