Kofi Annan

Guerre contre le terrorisme en Afrique : les sages conseils de Kofi Annan

De la Mauritanie à l'ouest jusqu’à la Somalie à l'est, le drapeau du « Jihad » est dressé. Plus d'une douzaine de pays d'Afrique sub-saharienne sont concernés, et des dizaines de milliers de personnes en sont déjà mortes. Les attaques dans de nombreux endroits sont une réalité quotidienne ou hebdomadaire. Désormais, les groupes extrémistes locaux sont reliés les uns aux autres au-delà des frontières, et même mondialement comme Al-Qaïda ou Daech (EIIL). Du fait de ces affiliations, ils sont généralement vus à travers le prisme de la guerre mondiale contre le terrorisme islamiste. Un prisme qui néglige ce qu'ils ont en commun avec d'autres insurrections sur le continent, ce qui n'a rien à voir avec l'islam.

Afrique: Remédier aux inégalités croissantes

Nous avons observé avec fascination la récente et impressionnante croissance économique de l'Afrique. Les revenus moyens ont augmenté d'un tiers, les exportations sont en plein essor et l'investissement étranger est à la hausse. Ce progrès est louable. Toutefois, les augmentations inquiétantes des inégalités et de la pauvreté sont une source de grande préoccupation.