Jakkie Cilliers

L’Afrique est-elle condamnée à rester instable ?

L’intensité des conflits armés en Afrique augmente et baisse cycliquement. Selon les données issues du Uppsala Conflict Data Program et de la Base de données mondiale sur le terrorisme, les conflits armés ont atteint leur pic en 1990/1991 à la fin de la guerre froide, ils ont baissé jusqu'en 2005/2006, sont restés relativement stables jusqu'en 2010/2011, puis sont repartis à la hausse jusqu'en 2015 même si leur pic cette fois-ci n’a pas atteint celui enregistré en 1990/91. Au moins sept facteurs sont à l'origine de la violence sur le continent. Les comprendre peut aider à mieux gérer la situation.