La machine à tuer de sang froid : Che Guevara

Version imprimableVersion imprimable
La machine à tuer de sang froid : Che Guevara

Un essai d'Alvaro Vargas Llosa - Combien de jeunes gens arborent fièrement leur T-shirt "Che" ? Savent-ils au moins qui il était vraiment ? Symbole d'une révolution contre l'oppression, le "Che" n'était-il pas lui-même un oppresseur ? L'idéal communiste romantique peut-il effacer la réalité de la brutalité d'un système et d'un homme ? Dans cet essai percutant le péruvien Alvaro Vargas Llosa rappelle qui était Che Guevara. Après cette lecture, espérons que davantage de jeunes prendront conscience qu'il n'y a pas de quoi être fier de porter l'effigie d'un bourreau sanguinaire.

Alvaro Vargas Llosa - Le 16 septembre 2010

La machine à tuer de sang froid : Che Guevara, d'une marque-à-feu du communisme à une marque capitaliste.

Fichier attachéTaille
Llosa.jpg52.6 Ko
Alvaro Vargas Llosa - Che.pdf381.24 Ko