Nigéria : le pays a besoin de plus d’entrepreneurs

Version imprimableVersion imprimable
Nigéria : le pays a besoin de plus d’entrepreneurs

L'entrepreneuriat est un vecteur important du développement de toute nation. Les entrepreneurs se chargent de prendre des risques calculés, ce qui permet d’accéder progressivement à des niveaux de croissance économique plus élevés. Sans eux, le monde n'aurait jamais connu des merveilles comme la roue, l'électricité ou l'Internet.

Les entrepreneurs sont le véritable socle sur lequel les idées mondiales et modernes continuent de se développer. L'ampleur et la portée de leurs contributions dépassent le monde des affaires et de l'économie, et une grande partie du mérite de la croissance  leur revient. Ils contribuent à l'évolution des sociétés en général. Les pays développés à travers le monde doivent leur prospérité actuelle à l'effort collectif des entrepreneurs audacieux, dont l'innovation conditionne la prospérité future d'une grande partie du monde en développement.

Le rôle du gouvernement dans le développement de l'entrepreneuriat au Nigéria est devenu significatif après la guerre civile (1967-70). Depuis lors, l'engagement accru du gouvernement dans le développement de l'esprit d'entreprise, en particulier après l'introduction du Programme d'ajustement structurel (SAP) en 1986 et la création d'organismes tels que la Direction nationale de l'emploi (NDE), le Programme national d'apprentissage ouvert (NOAS), l’Association pour le développement des petites et moyennes entreprises du Nigeria (SMEDAN), etc.

Au début des années 2000, des formations à l'entrepreneuriat ont été introduits dans le système éducatif nigérian, en particulier dans les établissements supérieurs, comme un cours obligatoire. Le Centre pour le développement de l'entrepreneuriat (CED) a été créé. Sa mission est d’enseigner et motiver les étudiants des institutions supérieures (en particulier en sciences, ingénierie et technologie, SET) afin d’acquérir des compétences en entrepreneuriat, en innovation et en management. Cela a été fait pour permettre aux diplômés nigérians de créer leurs propres emplois, en créer pour les autres et générer des richesses.

L’étendue de la liberté financière et de la flexibilité que l'entrepreneuriat permet est un moyen pour générer à la fois de la prospérité individuelle et collective. Cela est vrai pour toutes les économies à travers le monde. L'entrepreneuriat traditionnel nigérian a commencé dans un climat de stagnation économique et était guidé purement par une logique de survie. Les classements médiocres sur les indices de développement humain, le chômage et les déficits d'infrastructure ont conduit à une économie informelle massive qui dépendait presque exclusivement de l'initiative personnelle et de la capacité de prise de risque hasardeuse.

Le retour de la démocratie en 1999 a permis une période de réformes économiques et un recentrage sur le développement des entreprises comme moyen viable de croissance durable. Les dirigeants nigérians ont lancé un vaste programme de désengagement et de déréglementation financière visant à stimuler le développement des entreprises, en particulier les micro, petites et moyennes entreprises (MSME). L'un des principaux problèmes est que le Nigeria n'est pas perçu comme une destination d’affaires prometteuse. Le coût élevé de l’investissement, de la corruption et les défauts systémiques dans les politiques économiques du pays, ont réussi à décourager les investisseurs potentiels. Des déficits d’infrastructures massifs, en particulier les routes et l'électricité, sont des obstacles supplémentaires. Cependant, l'aspect le plus important du problème, est la politique naissante et précaire du Nigéria, constamment menacée par l'intolérance civile et l'extrémisme religieux croissant.

Les problèmes sociaux, en croissance en raison de l'absence de croissance inclusive, forment le deuxième obstacle significatif du Nigeria pour profiter des bienfaits de l'entrepreneuriat. Le statut des femmes et leur implication traditionnellement limitée dans les activités entrepreneuriales sont une entrave majeure du point de vue de la croissance économique et sociale rapide. La question est encore aggravée par une fracture catastrophique dans les conditions de vie entre les populations rurales et urbaines. Les personnes ayant l'esprit d'entreprise expriment souvent qu'elles ont plus de possibilités d'exercer leur créativité, ont une estime de soi plus élevée et un plus grand sentiment de contrôle de leurs propres vies.

L'entrepreneuriat promeut la liberté et booste la croissance économique en:

- Produisant et distribuant des biens et des services pour satisfaire certains besoins du public. Pour accomplir cette tâche, les entreprises ont développé la flexibilité et recherchent constamment la satisfaction des consommateurs.

- Créant des possibilités d'emploi, surtout des emplois productifs.

- Fournissant des sources de revenus. Rappelons ici que les revenus créés par les entreprises ne sont en aucune façon restreints aux profits obtenus. Les entreprises paient des salaires à leurs employés qui dépensent l'argent gagné en achetant toutes sortes de biens, ce qui favorise le développement des entreprises commerciales.

- Contribuant au bien-être national: les entreprises paient des impôts au gouvernement (à contrecœur car la gestion des recettes fiscales n’est guère rationnelle), grâce auxquels le gouvernement peut maintenir toutes sortes d'institutions et de services publics et sociaux.

- Aidant à éclairer et à éduquer les gens, encourageant ainsi leur développement personnel.

L'entrepreneuriat est le fondement de toute nation développée. Pour que le Nigéria tire pleinement parti d'une économie dynamique et évolutive, il faut pourtant remédier aux obstacles sociaux, financiers et politiques ancrés. Le gouvernement doit de plus en plus travailler pour améliorer le climat des affaires en développant et en mettant en œuvre des politiques pro-marché et rendant l'environnement des affaires plus attractif pour les investisseurs. En outre, les réformes en matière d'éducation sont cruciales pour que le Nigéria puisse profiter pleinement son potentiel économique.

Gbadegesin Tosin, analyste pour Africanliberty.org - Article initialement publié en anglais par African Liberty- Traduction réalisée par Libre Afrique - Le 15 Septembre 2017.