Derniers billets

Aux origines de l’échec du «Made in Nigéria»

Fermeture de la frontière entre le Nigéria et le Bénin

Depuis le 20 août 2019, le Nigéria a fermé ses frontières avec le Bénin au motif d’une lutte contre la contrebande et d’un développement de l’économie locale. Les autorités nigérianes ont particulièrement mis l’accent sur l’interdiction d’entrée des produits alimentaires comme le riz, la viande et les abats congelés venant du Bénin. Cette mesure protectionniste sur les produits agricoles, peut-elle lutter efficacement contre la contrebande et favoriser l’essor du « made in Nigeria » ?

Pourquoi l’Afrique du Sud ne profitera-t-elle pas de la ZLECAf ?

L'Afrique du Sud ne profitera pas pas de la ZLECAf

Le président africain, Cyril Ramaphosa, se fait de plus en plus entendre en soutenant la nouvelle zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). Au début du mois de septembre, lors du Forum économique mondial tenu au Cap, Ramaphosa avait même qualifié la ZLECAf comme étant « la plus grande opportunité pour les économies du continent [africain] de générer de la croissance par le commerce ». De même, le mois dernier, lors du sommet du G7 en France, Ramaphosa avait confié avec fierté devant un parterre de dirigeants mondiaux: « qu’il est confiant que cet accord de libre-échange libérera le potentiel économique de l'Afrique [et probablement celui de l'Afrique du Sud]».

Ghana : concilier exportation d’anacarde et sécurité alimentaire

Concilier anacarde et sécurité alimentaire

Cette dernière décennie, les terres ghanéennes destinées à nourrir ses populations ont été consacrées à la production de l’anacarde pour l’alimentation des marchés d’exportation. La production de noix de cajou est en train de transformer la région de Bono. Cette croissance positionne le Ghana comme l'un des plus gros producteurs des anacardes bruts en Afrique.

Afrique du Sud : l’industrie minière en danger

Afrique du Sud : l’industrie minière en danger

Le Parlement sud africain doit revoir la législation et la réglementation encadrant l’industrie minière. En effet, ce cadre juridique ne respecte pas la Constitution et est responsable de l’incertitude qui plane sur l’industrie minière sud-africaine. L’objectif est que l'industrie minière retrouve son statut économique antérieur, que l'économie croisse, que les investissements affluent, de même que les emplois.

Afrique : l’urgence d’investir dans l’éducation numérique

L'nterêt de l'économie numérique en Afrique

Lors d’un récent voyage à Dakar, au Sénégal, j’ai travaillé avec une organisation  spécialisée dans l’éducation numérique des jeunes en Afrique subsaharienne. Dans le cadre de cette mission, mon équipe et moi-même avons interrogé diverses écoles, éducateurs, administrateurs et parents au Sénégal afin de comprendre les systèmes scolaires en Afrique de l'Ouest. Nous avons constaté que 65% des enfants scolarisés occuperont des emplois non encore créés.